« Yellow Sunshine » : le jaune dans les manuscrits médiévaux

Au Moyen Âge, les couleurs sont chargées d’une part symbolique et selon leurs utilisations elles vont renforcer le signifiant d’une personne ou d’un objet. Selon Michel Pastoureau, chaque couleur médiévale doit être appréhendée dans ses deux « parts » : la bonne et la mauvaise. Il en est de même pour le jaune....